Déposez votre annonce Espace Propriétaire Newsletter

Les logements pour curistes : se loger dans le centre thermal ou à l'extérieur ?

La réalisation d’une cure thermale ne comporte que des avantages. Élaborée à base d’eau de source réputée pour ses multiples bienfaits, elle traite les pathologies physiques et psychiques avec efficacité.

Elle représente une véritable parenthèse de vie de 18 jours dans un quotidien souvent mouvementé. Ainsi, tout doit être parfait pour que les curistes profitent au maximum des effets positifs de ces soins.

Cependant, les centres de cures thermales se situent bien souvent à une certaine distance du domicile de ces derniers. Ainsi, il est nécessaire de réserver un logement bien à l’avance car les villes comprenant des centres de cures thermales sont très demandées au niveau locatif. Il ne faut donc pas s’y prendre au dernier moment sous peine de ne rien trouver, certains logements peuvent se réserver 18 mois à l'avance.

Oui mais alors, est-il préférable d’opter pour un logement sur place, c’est-à-dire au sein même du centre thermal ou faut-il privilégier une location à l’extérieur de ce dernier ? État des lieux des avantages et des inconvénients de chacune de ces deux possibilités.

Loger dans le centre thermal

Les centres de cures thermales mettent à disposition des curistes des résidences composées de chambres tout confort en leur sein. L’avantage premier est de se situer sur place, ce qui évite de rencontrer des difficultés pour garer son véhicule. Par ailleurs, fini les temps de transport matin et soir. Il suffit de quitter sa location pour rejoindre tranquillement les salles de soins et autres ateliers à pied. Grâce à cette solution, le stress est écarté du quotidien du curiste. Cela lui permet de se détendre et de couper complètement avec l’organisation quotidienne classique.

Logement intégré au centre thermal de Dax Bérot

Exemple d'un logement intégré au centre thermal Bérot de Dax

De plus, le fait de rester sur place lui offre la possibilité de faire connaissance avec les autres curistes. C’est une manière efficace pour créer du lien social.

En termes d’inconvénients, durant les 18 jours de la cure, la personne est complètement immergée dans ce contexte. Cela peut paraître long aux personnes qui n’aiment pas faire la même chose tout le temps et ont besoin de changement.

Mais attention, seulement certains centres thermaux ont des logements intégrés. Par exemple :

Prix moyen de 850 € pour un studio pour un séjour de 3 semaines suivant les dates et la destination, quelques stations pratiquent des tarifs plus bas.

Prendre une location à l’extérieur du centre thermal

Différentes possibilités s’offrent aux curistes qui choisissent de louer un logement en dehors du centre thermal. Ils peuvent en effet être hébergés dans un appartement, une maison, une chambre d’hôtel, un gîte, au sein d’un village vacances, d’un camping… Un large panel de locations est en effet à leur disposition, du plus simple et financièrement accessible au plus luxueux mais beaucoup plus cher.

Logement haut de gamme à Gréoux les Bains

Un hébergement haut de gamme

Dans le cas d’une location à l’extérieur, il leur est conseillé de se renseigner au préalable pour s’assurer qu’elle correspond bien à leurs attentes. Il est par exemple primordial qu’elle se situe à proximité du centre de cure thermale pour éviter les trajets trop longs pour le regagner (les soins peuvent se dérouler très tôt le matin). Par ailleurs, le fait de disposer d’un parking ou d’un garage à proximité permettra de ne pas perdre de temps inutilement (certains centres ont une navette thermale).

Il est parfois nécessaire de faire des compromis car tous les éléments ne sont pas toujours réunis.

Ce type d’hébergement correspond davantage à des personnes indépendantes qui souhaitent se reposer en toute quiétude après les soins et couper avec le centre.

Prix moyen de 650 € pour une location entre particuliers pour un séjour de 3 semaines suivant les dates et la destination. 

Bon plan : Voyage d'O, une agence de voyage pour curistes, permet de réserver des logements de particuliers, à prix de particuliers, sans aucun frais de dossier et avec toutes les sécurités d'un agent de voyage.

Et l’hôtel ?

Certains hôtels proposent des formules pour les curistes en demi-pension ou pension complète. C’est la solution la plus onéreuse mais la plus confortable (attention, les surfaces sont petites, 3 semaines peuvent paraitre très longues). Aucun souci pendant 3 semaines, le curiste peut pleinement se consacrer à sa cure.

Budget : à partir de 900 € en demi-pension pour une personne suivant la station thermale (prix moyen 1300 €).

Comment faire le bon choix ?

Pour cela, il est important d’être attentif à ses propres besoins. Le style de personnalité déterminera en grande partie le type d’hébergement à retenir. Le budget de la personne, s’il est restreint, sera également un autre indicateur qui permettra d’écarter rapidement les alternatives trop onéreuses. Par ailleurs, ceux qui auront envie de se reposer au maximum s’orienteront davantage vers un hébergement sur place.


également à lire

Assurance villégiature : obligatoire mais ça sert à quoi ?
Assurance villégiature : obligatoire mais ça sert à quoi ?
Payer sa cure thermale avec des chèques vacances CONNECT ANCV
Payer sa cure thermale avec des chèques vacances CONNECT ANCV
Budget pour une cure thermale : quelles sont les stations thermales avec le meilleur rapport qualité prix ?
Budget pour une cure thermale : quelles sont les stations thermales avec le meilleur rapport qualité prix ?