Déposez votre annonce Espace Propriétaire Newsletter

Les techniques de cure thermale : de la cure de boisson à la douche thermale

 

Dans les différentes stations thermales, l’élément de base d’une cure est l’eau ou un dérivé (gaz thermaux, vapeurs thermales ou boues thermales). Pendant les 21 jours de cure, les patients seront mis en contact avec l’eau thermale grâce à différentes techniques suivant les pathologies à soigner.

Cure interne ou cure externe ?

On distingue deux types de cure :

  • La cure interne qui consiste à des cures de boisson ou à mettre l’eau thermale en contact avec les muqueuses.
  • La cure externe qui est une succession de soins basés sur des bains, douches, vapeurs thermales ou sur l’application de boues. Elle consiste à mettre en contact l’eau thermale avec la peau.

Les cures de boisson

Le passage dans le centre thermal de Vichy utilisé par les buveurs d'eau

Certaines stations thermales ont une eau utilisée en cure de boisson. Les plus connues sont les stations d’Evian, de Vittel, de Contrexéville et de Thonon les Bains. Historiquement, le curiste se balader dans le parc thermal avec son verre à eau et aller se ravitailler en eau à la buvette de la station. Celle-ci était placée au point d’émergence de la source. Quelques-unes de ces buvettes sont encore en activité comme à Vichy ou Le Boulou.

La consommation d’eau thermale se consomme sur prescription médicale. L’action diurétique de certaines eaux minérales est utilisée dans les maladies métaboliques, dans les infections urinaires et dans la lutte contre les lithiases.

Les cures avec des actions sur les muqueuses

Le revêtement de nos muqueuses permet de transmettre une partie des propriétés des eaux thermales lorsque les deux sont en contact. Les cures thermales internes sont principalement utilisées avec les muqueuses respiratoire (nez, gorge et bronches – traitements ORL), bucco-dentaire, digestive, vaginale ou rectale. Différentes techniques seront mises en place comme par exemple en gargarisme, en pulvérisation, en inhalation ou en humage.

Les gaz thermaux et les vapeurs thermales

Les gaz thermaux provenant des sources thermales sont utilisés pour soigner différentes pathologies. La carbothérapie est utilisée pour améliorer la circulation sanguine localement. Le gaz peut être injecté en sous-cutané à proximité de la zone à traiter. Il existe d’autres méthodes sous forme de bains.

Les vapeurs thermales sont principalement utilisées dans le traitement ORL ou en rhumatologie dans des étuves individuelles ou collectives.

Les cures sous forme de bains

Piscine thermale

Les bains thermaux sont les soins les plus courants en thermalisme. Connu depuis l’antiquité, toutes les stations thermales proposent ce genre de soins. En piscine collective ou en bains individuelles, de nombreuses techniques existent. Les techniques utilisées sont basées principalement sur le principe d’Archimède qui permet de réduire l’effet du poids du curiste dans d’eau d’environ 80%, ce qui facilite de nombreux mouvements. La circulation sanguine sera également modifiée grâce à une pression différente dans les membres inférieurs. La diminution de la gravité dans l’eau permet de réduire les tensions sur les muscles ce qui permet de relaxer le curiste.  

La composition chimique de l’eau thermale joue également un rôle par des échanges entre l’eau minérale du bain et notre peau.

La température des bains jouent également un rôle très important. Elle varie suivant les établissements de 33 à 38°C. Cela permet une importante décontraction musculaire ce qui permet de réduire certaines douleurs.

Les bains individuels, en général dans des baignoires, sont utilisés pour traiter des zones spécifiques comme les mains ou les pieds.

La douche thermale

Douche thermale locale associée à un massage

A la différence des bains thermaux, la douche thermale peut être adaptée à chaque patient. On pourra ainsi modifier la température de l’eau, la puissance du jet et agir seulement sur une zone précise. Ce type de soins existe dans toutes les stations thermales et sera adapté par le médecin thermal suivant les pathologies à soigner. L’avantage est également dans les différentes positions que le curiste peut adopter. On pourra ainsi avoir des douches en position debout, assis ou couché, ainsi que des douches sous-marine dans des bains ou piscines. La douche peut être également associée à des massages. Chaque station thermale a sa propre méthode ce qui apporte une grande diversité.

Les boues thermales

Soins thermaux avec application d'une boue

Les boues sont un mélange de substances organiques avec de l’eau minérales. Elles sont utilisées en bain pour une application générale ou en local. En application local, la température des boues avoisinent les 40°C ce qui a un effet décontractant. Ce type de soins est très utilisé en rhumatologie.


également à lire

Une femme enceinte peut-elle réaliser une cure thermale ?
Une femme enceinte peut-elle réaliser une cure thermale ?
Le côté santé et le côté détente
Le côté santé et le côté détente
Les soins thermaux sont-ils trop courts ?
Les soins thermaux sont-ils trop courts ?