Déposez votre annonce Espace Propriétaire Newsletter

Cures thermales : nouveautés en 2016 et bilan de 2015

Hausse de la fréquentation des cures thermales en 2015

Avec 2,5% de fréquentation en plus par rapport à l'année 2014, les stations thermales françaises se portent bien. Ce sont plus de 560 000 curistes supplémentaires en 2015 qui ont profité de soins thérapeutiques dispensés dans les 88 stations thermales.

Cette augmentation, qui se confirme depuis six années consécutives, s'explique principalement par le vieillissement de la population. L'âge moyen des curistes, adultes et enfants confondus, est de 63 ans. Ces cinq dernières années, la part des 65 ans et plus dans la population française a fortement augmenté et représente plus de 1,4 millions de personnes supplémentaires.

A titre préventif ou curatif, se rendre en cure serait une bonne alternative à  une consommation excessive de médicaments.

Balaruc les Bains en tête dans le palmarès des stations thermales

En détrônant la station de Dax dans les Landes (de nombreux centres sont disponibles à Dax, voir notre article spécifique sur cette station thermale), Balaruc-les -Bains dans l'Hérault devient la première station thermale de France au regard du nombre de curistes : 50 800 personnes sont venues recevoir des soins en rhumatologie et phlébologie en 2015 dans le nouveau centre thermal qui est le plus moderne en France.

Balaruc les Bains: première station thermale française

Les nouveautés de 2016

Plusieurs stations thermales lancent de nouveaux programmes de soins pour apporter du bien-être par l'eau aux personnes souffrant de symptômes et/ou pathologies de plus en plus répandus comme les acouphènes, le diabète ou les migraines.

Dans le Pays Basque, Cambo-les-Bains propose deux nouvelles mini-cures de 6 ou 12 jours. L'une vise à soulager voire réduire les acouphènes. 10 à 18% de la population française, soit 30% de la population adulte, souffrirait de ces bruits parasites dans une ou deux oreilles. L'autre mini-cure est à destination des personnes souffrant de troubles du sommeil (insomnie, apnée). Enfin, un dispositif expérimental composé de 5 cures Répit Alzheimer d'une durée de 4 jours va être testé auprès de patients atteints de la maladie à un stade léger à modéré et de leurs aidants.

Dans les Vosges à Contrexéville, le programme Gérer son diabète destiné aux diabétiques non-insulino dépendants dure 7 jours. Il a pour objectif d'équilibrer la glycémie et de limiter les risques de complications liées à cette maladie qui touche plus de 3 millions de personnes en France.

Dans les Hautes Pyrénées, les thermes de Capvern-les-Bains créent une mini-cure pour retrouver le confort des reins.

Néris-les-Bains, dans l'Allier, propose un ensemble de soins répartis sur 6 jours pour soulager les migraines et les douleurs chroniques. Près de 8 millions de sujets souffriraient de migraine en France.

En Savoie, la station thermale de Challes-les-Eaux, spécialisée dans les soins pour enfants, ouvre une nouvelle cure pour réduire et soigner la fréquence des otites à répétition.

A Brides-les-Bains, spécialisée dans le traitement du surpoids, de nouveaux ateliers nutritionnels et programmes vont voir le jour dans un établissement embelli pour améliorer le confort des curistes. Depuis plusieurs années, le laboratoire Thermaliv développe des produits cosmétiques et de soins à base d'eau thermale de Balaruc, cette année, le laboratoire Sothys en partenariat avec Brides-les-Bains va lancer une gamme  de produits élaborés avec l'eau thermale de la station.


également à lire

De l'eau thermale à la dermo-cosmétique
De l'eau thermale à la dermo-cosmétique
Mini-cure thermale : le bien-être avec l’expérience du médicalisé
Mini-cure thermale : le bien-être avec l’expérience du médicalisé
Cures anti-tabac : thermalisme et thalasso
Cures anti-tabac : thermalisme et thalasso