Déposez votre annonce Espace Propriétaire Newsletter

Des eaux thermales pour des soins spécifiques suivant la composition chimique

Les eaux thermales françaises sont localisées en grande partie dans les montagnes et leur avant-pays. Elles proviennent des eaux de pluie infiltrées à travers la roche et les sédiments pour donner naissance à des eaux minéralisées avec des caractéristiques thérapeutiques. Suivant la composition chimique, les eaux seront utilisées pour traiter différentes pathologies.

Les eaux bicarbonatées

Il existe trois types d’eaux bicarbonatées : sodiques, calciques ou mixtes.  Les eaux bicarbonatées sont caractéristiques du Massif-Central et elles sont utilisées dans le traitement des maladies artérielles obstructives, dans le traitement du diabète, en dermatologie et allergologie.

Les eaux bicarbonatées sodiques carbogazeuses sont recommandées pour les patients qui souffrent de digestions lentes, de dyspepsie. On trouve ce type d’eau dans les stations de Le Boulou dans le Languedoc-Roussillon, Vals les Bains en Ardèche et Vichy en Auvergne.

Les eaux bicarbonatées calciques ou mixtes se trouvent par exemple à Royat dans le Puy de Dôme ou Alet les Bains à proximité de Carcassonne.

Les eaux sulfatées

Les eaux sulfatées sont constituées de soufre sous forme de sulfates. Ces eaux se trouvent dans les Vosges, dans les Alpes et dans le nord des Pyrénées.  Ces eaux peuvent être utilisées en cure de diurèse à Vittel et Contrexéville (intensification de la production urinaire)  ou pour traiter des affections métaboliques (effet sur l’appareil digestif) à Capvern ou Aulus les Bains. Elles peuvent être également utilisées pour traiter des problèmes de neurologie ou de phlébologie.

Les eaux sulfurées

Un quart des sources en France ont une eau sulfurée. Elles sont caractérisées par une présence de soufre directement assimilable par l’organisme et ont des propriétés antibactériennes.  Elles sont utilisées pour traiter les affections des voies respiratoires, les rhumatismes grâce à l’action du soufre sur les cartilages lésés mais aussi les affections de la peau.

Les eaux sulfurées sodiques se trouvent dans les Pyrénées et sont en général des sources chaudes.  On les trouve à Luchon en Haute-Garonne ou à Cauterets dans les Hautes-Pyrénées par exemple.

Les eaux chlorurées

Les eaux chlorurées ou eaux salines ont des propriétés proches de l’eau de mer. On les trouve en majorité dans les Pyrénées et dans le Jura. Elles sont utilisées pour traiter les maladies de l’enfant, en rhumatologie et en rééducation physique mais aussi pour traiter des affections du système nerveux.

Les eaux faiblement minéralisée

Certaines eaux n’ont pas d’élément prédominant et ont des teneurs qui ne leurs permettent pas d’être classées. L’intérêt de ces eaux est d’avoir un ou plusieurs oligo-éléments dont des essais cliniques ont montré un intérêt.  Par exemple, le fer et cuivre sont utilisés pour traiter des affections dermatologiques, le zinc pour traiter l’eczéma à Roche Posay.


également à lire

Qu’est-ce qu’un médecin de station thermale ?
Qu’est-ce qu’un médecin de station thermale ?
5 bonnes raisons de faire des cures thermales
5 bonnes raisons de faire des cures thermales
Le thermalisme, une médecine efficace dans le temps
Le thermalisme, une médecine efficace dans le temps